• legacyheritageenvi

Le développement résidentiel renfloue les coffres des municipalités, pas vrai ?


Les municipalités justifient souvent le développement résidentiel par le besoin de recettes fiscales additionnelles. Est-ce vraiment le cas ?


Pas toujours, semblerait-il, et certainement pas dans le cas de la ville de Rosemère sur la Rive-Nord de Montréal.


La municipalité entend construire un projet résidentiel sur un golf maintenant abandonné. Un groupe citoyen, Rosemère vert, veut préserver cet espace vert et le Fonds d’héritage l’appuie.


Le Fonds d’héritage pour l’environnement a demandé à l’ancien maire de Westmount, Peter Trent, de préparer un rapport sur l’impact financier du projet résidentiel de Rosemère. Comptant plus de 20 ans d’expérience sur des conseils intermunicipaux, M. Trent est bien placé pour déterminer si ce projet procurera à Rosemère le pactole prévu.


Les résultats :


Il a calculé en fait que le projet entrainerait une hausse de taxes foncières pour les résidents actuels. Une première analyse et une présentation vidéo ont été suivies d’un rapport additionnel sur les éclaircissements fournis récemment par la ville. M. Trent a fait le travail pro bono.

  • Les taxes recueillies auprès des résidents actuels de Rosemère ne suffisent pas actuellement à payer les services offerts à ces mêmes résidents.

  • Ce sont en fait les taxes provenant de propriétés commerciales qui font la différence.

  • Les taxes provenant de nouveaux résidents ajouteraient aux coffres de la ville certes, mais elles ne pourraient payer les services exigés par ces nouveaux résidents.

  • Pour combler la différence, les taxes devraient être augmentées pour tous.


Pour plus de détails, veuillez consulter :


Analyse d’expert : Un développement immobilier sur le golf augmenterait nos taxes — Rosemère Vert/Green Rosemère (rosemerevert.ca)


Expert analysis: Real estate development on the golf course would increase our taxes (Updated July 19) — Rosemère Vert/Green Rosemère (rosemerevert.ca)

0 vue0 commentaire