• legacyheritageenvi

HUDSON – Protéger Sandy Beach


Analyse fiscale


Des choses intéressantes se passent à Sandy Beach à Hudson en banlieue ouest de Montréal. Notre partenaire, le groupe citoyen Nature Hudson, a préparé une analyse fiscale du projet envisagé par le propriétaire sur les lieux et a conclu que ce projet de 214 unités ne serait pas gagnant pour la ville de Hudson. Au contraire, il couterait un quart de million de dollars à la ville chaque année.



Annulation du certificat d’autorisation


Le 7 mai 2021, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a annulé un certificat d’autorisation délivré pour ce même projet en 2014, car aucun travail n’a été réalisé à ce jour.



Études sur la biodiversité et registres gouvernementaux


Entretemps, TerraHumana Solutions a terminé une étude de biodiversité demandée par Nature Hudson, Protection des Oiseaux du Québec et le Fonds d’héritage pour l’environnement. L’étude démontre clairement la valeur écologique unique du site. Les biologistes ont identifié vingt-neuf espèces menacées, qu’il s’agisse de reptiles, de plantes, d’oiseaux ou de chauve-souris.


Cette étude contraste fortement aux registres du gouvernement qui ne recensent qu’une seule espèce menacée, ce qui porte à croire qu’il existe très peu de recensements préalables ou que ces études n’étaient pas assez détaillées pour repérer les autres espèces à risque !


TerraHumana a étudié de près les zones humidesde la propriété et en a conclu que ces zones sont beaucoup plus étendues que les plans du projet ne le laissent croire. Le rapport final de cette étude sera acheminé à tous les niveaux de gouvernement.



Enjeux juridiques


Le Fonds d’héritage finance aussi les poursuites juridiques de Nature Hudson.

0 vue0 commentaire